Grippeminaud

Bonjour à tous

Nous allons donc faire un voyage au XVIeme siècle….avec une dérivation de gripper et probablement avec minaud, minet, nom du chat…

Grippeminaud : Utilisez cette expression pour parler de quelqu’un d’hypocrite.

Un grippeminaud est donc une personne hypocrite dont les conduites n’expriment pas les pensées du coeur. C’est bien pire qu’un manque de sincérité, ici, il s’agit d’un manque de loyauté.

 

Les voilà tous deux arrivés, Devant sa majesté fourrée ; Grippeminaud leur dit : mes enfants, approchez, La Fontaine, Fabl. VII, 16.
Comme quoi, l’hypocrisie n’a ni âge, ni frontière!!

Dallasser

Bonjour à vous,
Aujourd’hui, direction le Sénégal avec l’expression Dallasser!!
La série au succès planétaire Dallas n’a laissé personne indiffèrent dans les années 80. Celle-ci a même connu un succès particulièrement retentissant dans certains pays d’Afrique dont le Sénégal d’où le néologisme tiré de la série :
Dallasser : Crâner en soirée, rouler des mécaniques à l’image d’un des héros de la série JR Ewing
On en connait toutes et tous au moins un qui Dallasse en soirée!!!!!

La Lumière ne fait pas de bruit, sauf en talons aiguilles – Audrey Lucido

Bonjour à vous,
Nouvelle chronique aujourd’hui!
C’est en discutant avec Audrey Lucido que nous nous sommes intéressés à ce premier roman sans pour autant connaître l’histoire…un premier roman est déjà tellement un aboutissement que nous avons voulu faire notre retour à Audrey mais aussi à vous tous….
Qui est Audrey ? une historienne (Master 1 d’histoire moderne), une vitrailliste… oui mais surtout une rêveuse à l’imagination débordante passionnée de livre qui a pris la plume pour la première fois en 2017…
Résumé
Hélène, parisienne jusqu’au bout des ongles, a tout pour être heureuse : argent, vêtements de luxe, vie de rêve dans un manoir, voiture de collection… Jusqu’au jour où elle décide de tout plaquer pour aller rejoindre sa meilleure amie, Andréa, retournée auprès de sa famille et de ses amis, dans son village natal.

C’est alors que son roadster, une Morgan de 1976, tombe en panne juste devant le garage de Marlon. Une aubaine ? Pas si sûr, tant ce monde semble diamétralement opposé au sien.
Qu’est-ce qu’Hélène fuit ? Pourquoi son arrivée tonitruante fait-elle exploser en mille morceaux la trompeuse tranquillité de ce village ?

Dès les premiers cliquetis de ses talons aiguilles sur les pavés, toute la lumière sera faite sur des secrets enfouis depuis des siècles, déclenchant un cocktail pétaradant de querelles familiales et de quiproquos !
IMG_2820.jpg

Lire la suite

Aller de Bizingue

Bonjour à tous,
Petit tour chez nos amis suisses pour cette semaine….qui utilise l’expression « Aller de bizingue »
Cela signifie marcher de travers, de biais, zigzaguer.
Cette expression, également usitée côté français (par exemple dans l’Ain), serait «de bisengois» ou de « bisangoin » pour dire « de travers ».
N’ayez craintes on peut aller de bizingue sans forcément arroser ses soirées…on vous voit venir…
Assis de bizingue sur le couvercle d’un bahut. [R. Töpffer, Nouv. Voyages en zigzag).
Toi (Lui)

Songe-Malice

Bonjour à tous,

Nouvelle semaine, nouveau mot oublié!

Songe-Malice, ou autrement dit, une personne qui fait souvent des malices, des mauvais tours. Il songe à la malice….

J’ai eu beau chercher une citation, je m’en suis remis à encore mieux….bien mieux…en vous conseillant le livre de Jean-Gérard Dubois : Gaste-papier songe malice

« Ceci n’est pas un livre Ici ne sont que miettes pour oiseaux qui chantent dans le vide. » Precise Jean Gérard Dubois que cette analyse qu’il en fait lui-même, ajoutant : « arrête-toi lecteur imprudent, ne va pas au-delà… Risque de brouillard. » Travailleur « d’arrache-pied » de la langue française, voire « françoise », sa véritable source d’inspiration, il traite avec humour et dérision les petits problèmes et les réflexions sérieuses qui émaillent notre vie. Vive imagination mais aussi documentation consciencieuse, il joue, jongle, tel un bateleur, avec les mots. »

Toi (Lui)

Le Signal – Maxime Chattam

Bonjour à vous!

Nouvelle chronique aujourd’hui sur Le Signal de Maxime Chattam! Je cherchais un livre pour ma lecture d’Halloween, et je suis tombée sur ce livre le jour de sa sortie chez mon libraire, je n’ai donc pas résisté.. et j’ai eu bien raison!

Résumé

La famille Spencer vient de s’installer à Mahingan Falls.
Un havre de paix.
Du moins c’est ce qu’ils pensaient….
Meurtres sordides, conversations téléphoniques brouillées par des hurlements inhumains et puis ces vieilles rumeurs de sorcellerie et ce quelque chose d’effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs adolescents…
Comment le shérif dépassé va-t-il gérer cette situation inédite?
Ils ne le savent pas encore mais ça n’est que le début…

Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ?

Avis

Et bien.. je ne pensais pas arriver au bout des 740 si rapidement, mais l’histoire est captivante… on arrive pas à lâcher le livre! Les chapitres sont rythmés, l’intrigue haletante… on ne voit pas le temps passer.

IMG_0068

On s’attache très très vite à la famille Spencer, et je dois dire que mon coup de coeur est pour Olivia.. Quelle femme, quelle mère de famille.. déroutante! Une mention particulière au personnage de Connor également, qui m’a beaucoup touché.. impressioné!

J’avoue que c’est la première fois que j’ai effectivement eu peur en lisant un livre, tant les descriptions sont précises (même les scènes d’épouvantes, avec beaucoup d’entrailles dégoulinantes!!). Je n’ai pas trop d’éléments pour comparer, car je ne suis généralement pas attirée par l’univers du thriller fantasque, mais ce que je sais, c’est que grâce à Maxime Chattam, j’ai découvert un monde de lecture passionnant.. donc Merci!

Si vous hésitez encore… je n’ai qu’un conseil : Lisez le!!

Moi (Elle)

Edition: Albin Michel / Prix: 23,90€ / Nombre de pages: 740

Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

Bonjour à tous,
Après une lecture enivrante, comme « Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelques part », l’enjeu est toujours de taille pour le live qui suite de vous embarquer…et nous avons donc décider de faire relever le défi à Virginie Grimaldi!
Prête Virginie? attention l’enjeu est de taille après ma lecture précédente…
Résumé
Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari  : décoration de l’appartement, gâteaux, invités… Tout, y compris une surprise  : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris «un aller simple pour ailleurs».
Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin.

Lire la suite

PAL – Novembre 2018

Bonjour à vous,

Nous y sommes.. Novembre… les jours se raccourcissent, le temps est à la pluie et au froid.. Une bonne raison de rester au chaud, et de se plonger dans des univers merveilleux..

Voici donc notre première PAL pour ce mois-ci:

Pour Moi (Elle)

  • Le Signal – Maxime Chattam
  • Toutes les histoires d’amour du monde – Baptiste Beaulieu
  • Danse d’atome d’or – Olivier Liron
  • A l’aube de ma nouvelle vie – Frédérique Hespel
  • Hygge and Kisses – Clara Christensen
  • La Vraie Vie – Adeline Dieudonné

 

Pour Toi (Lui)

  • Le Signal – Maxime Chattam 
  • L’assassin de ma soeur – Flynn Berry
  • La lumière ne fait pas de bruit sauf en talon aiguille – Audrey Lucido 

Bilan Lecture – Octobre 2018

Bonjour à tous,

Et voilà… Octobre va nous quitter, et le mois de Novembre nous tend les bras.. Il est donc temps de faire le bilan de nos lectures de ce mois-ci.

1. Elle (Moi)

Ce mois-ci a été particulièrement riches en coups de coeurs et en découvertes:

  • 6 livres lus (toutes les chroniques sont sur le blog):
    • Seulement si tu en as envie de Bruno Combes
    • Einstein, le sexe est moi d’Olivier Liron
    • Avec des si et des peut-être de Carène Ponte
    • Les jours de ton absence de Rosie Walsh
    • Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelques part de Sabrina Philippe
    • Je te promets la liberté de Laurent Gounelle
  • 2 vrais coups de coeurs (Les Jours de ton absence & Einstein, le sexe et moi)
  • 1 grand coup de foudre (Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part)
  • Soit 1891 pages

IMG_0049

J’espère que le mois de Novembre sera tout aussi intense, et riche de belle découvertes comme son prédécesseur Octobre.. A venir très bientôt la PAL de Novembre!

2. Toi (Lui)

Comme pour Elle, de belles découvertes ce mois-ci, notamment avec l’univers du Bit-Lit:

  • 4 livres lus :
    • Tout mais pas lui – Léa May
    • Muladhara – Mathilda Shade
    • Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi
    • Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part – Sabrina Philippe
  • 1 vrai coup de coeur (Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part)
  • 1 belle découverte (Muladhara)
  • Soit 1153 pages

On se donne donc rendez-vous le mois prochain, à savoir demain.. pour de nouvelles découvertes livresques!!

Belle soirée d’Halloween!!!

Toi & Moi (Elle & Lui)

Rioter

Bonjour à vous!

On continu notre découverte de mots oubliés… avec aujourd’hui RIOTER!

Définition : Rire un peu, avec dédain.

Pourquoi on aime ?
Probablement que sorti devant quelqu’un, votre interlocuteur pensera que c’est rire un peu…avec dédain c’est moins sûr….!
[Grande Gueuleparlait à l’oreille de la petite, chatouillée, qui se trémoussait en gloussant et riotant (Arnoux,Solde)