Je ne cours plus qu’après mes rêves – Bruno Combes

Bonjour à vous,

En ce jour férié, j’ai envie de vous parler de ma dernière lecture… Une invitation à la réflexion… que faisons-nous ou qu’avons nous fait de nos rêves!

Je me suis procurée le dernier roman de @bruno_combes_auteur dés sa sortie, et c’est avec hâte que j’avais envie de m’y plonger…

IMG_1723

Je m’appelle Louane, j’ai dix-huit ans. Ma vie est facile, enfin, je l’ai cru ; je ne me suis jamais vraiment posé la question. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Laurene, j’ai trente-neuf ans. J’ai cherché le bonheur et, en même temps, je l’ai fui dès qu’il s’approchait. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Louise, j’ai soixante-dix-sept ans. Mon existence m’a comblée et a été d’une parfaite tranquillité. Jusqu’au jour où…

Nous ne nous connaissions pas. Rien ne laissait prévoir l’aventure que nous allions partager. Nos vies allaient en être bouleversées.

Trois femmes, trois solitudes, mais un point commun : elles ne veulent plus renoncer à leurs rêves.

IMG_1724

« Je ne cours plus qu’après mes rêves »… et bien ce dernier roman de Bruno Combes tiens toutes ses promesses…

L’histoire de 3 femmes… chacune à une étape clé de sa vie. Elles ne sont pas destinées à se rencontrer, et pourtant…

J’ai été profondément émue par Louise, 77 ans… qui court après ses souvenirs et nous fait don de sa sagesse.
Touchée par Louane, 18 ans… qui se plie aux exigences de son père … si jeune, si mature et déjà si résignée.
Interpellée par Laurène, 39 ans… qui se noie dans son travail, se bâtit une carrière, pour mieux consolider sa carapace et oublier sa solitude.

Les « 3L » comme elles se baptisent… 3 vies et un seul but… rattraper ses rêves, trouver un sens et se trouver elles-mêmes.

J’ai adoré l’enchaînement des chapitres, avec à chaque début , un petit texte présentant le contenu et le sens du chapitre à venir.
Ce livre a eu le mérite de me faire réfléchir sur la vie… moi qui a 40 ans n’ose pas « courir après mes rêves »

L’écriture de Bruno Combes est toujours aussi belle, si simple et si forte à la fois.
J’ai découvert à travers l’histoire la beauté de l’Andalousie, sentis les effluves de l’air chaud, goûté à l’huile d’olives du moulin.

C’est une histoire d’amitié, de quête de soi, de sens… une histoire sur la vie qui passe et qu’on ne peut rattraper… des sujets forts y sont abordés comme la maladie, la mort, la trahison… le temps qui passe, trop vite… et cette vie qui fait qu’on ne prend plus le temps de la vivre.

Je pense que chacun(e) peut se retrouver dans un des personnages et tirer quelques enseignements… ou du moins entamer une prise de conscience.

La plume de l’auteur est sans jugement, sans faux semblants… il décrit avec beaucoup de douceur les situations, les personnages, les sentiments et ressentis!

J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture… et moi aussi j’ai envie de trouver « Mon moulin »!

Parsemé d’embûches et de souffrances, qu’il est long le chemin pour arriver jusqu’à soi.

Nous sommes tous persuadés que demain, dans quelques mois, un an tout au plus nous choisirons enfin de vivre ce que nous souhaitons réellement.

Mais combien d’entre nous oseront se poser les bonnes questions, franchir le pas et décider d’être en accord avec leurs aspirations profondes?

Alors, il vous tente?

IMG_3258
Editions Michel Lafon / 18,95€ / 392 pages

Romans

noslivresetnosmots View All →

2 amoureux et passionnés de lecture, de mots, de papier.. avec l'envie de partager tout ça

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :